J'envole les oiseaux

Chanson inspirée par la coupure de courant sur le ramblais des Sables d'Olonne.



Parlé -

Lorsque le ciel est noir
A faire rire l'enfer
Il m'arrive de voir
Briller le rayon vert

Je prends les boutons d'or
J'envole les oiseaux
Vers une île au trésor
Où il fait toujours beau.
Et je m'envole aussi
Laissant tous mes malheur
En bouquets de soucis
Dans les marais en pleurs.

Que nul ne me réveille
Pas même le soleil
Pas même le soleil.

Je zigzague en chantant
Sur le bord de la mer.
Une vague me prend
Des algues bleues m'enserrent
M'emportant dans la nuit
Sous une pluie d'étoiles
Et voilà que je suis
Dans un bateau à voiles.

Que nul ne me réveille
Pas même le soleil
Pas même le soleil.

 

Sur l'eau je vois des bancs
De merveilleux poissons
Qui en habit d'argent
Écoutent mes chansons
La sonorisation
Rend ma voix irréelle
Et avec les violons
Elle vibre jusqu'au ciel

Mais on coupe le courant
On me jette à la mer
Je me noie en chantant
Une folle prière

Qu'un ami me réveille
Les bras pleins de soleil
Les bras pleins de soleil
De soleil. De soleil
De soleil. De soleil.

Paroles et musique de Cécile Caulier

Page d'accueil :

© Tous droits réservés pour tous pays