L'huitre perlière


Jadis en l'île Oki
Le courageux Toki
Et ses trois jeunes sœurs
Avaient trop de malheurs.
Un tremblement de terre
Avait tué leur père
Et depuis leur maman
Pleurniche tout le temps.
Dans un grand pot de verre
Avec de l'eau de mer
Sur un petit radeau
Toki mit l'huître à l'eau
Puis posa dans son bec
Un grain de riz bien sec
Et leur mère a souri
Au petit grain de riz

Ils appellent, ils appellent les dieux
En agitant des grelots
Dans le temple, dans le temple fameux
Qui se mire dans l'eau.

Ils appellent, ils appellent les dieux
En agitant des grelots
Dans le temple, dans le temple fameux
Qui se mire dans l'eau.

Ils n'avaient plus d'oignons
Ni même un champignon
Mais quelques grains de riz
Tous à moitié pourris.
Et au lieu de poissons
Dans la mer du Japon
Toki n'avait péché
Qu'une algue desséchée.

Le lendemain matin
En sortant de son bain
L'huître bailla très fort
Pour montrer son trésor.
Dans la nuit était née
Une perle nacrée
Qu'elle offrit à Toki
Pour acheter du riz.

Ils appellent, ils appellent les dieux
En agitant des grelots
Dans le temple, dans le temple fameux
Qui se mire dans l'eau.

Ils apportent, ils apportent des lys
Dans le temple merveilleux
La maman, les filles et le fils
Pour remercier les dieux.

Ils ont fait tant de bruit
Qu'un beau matin Toki
Prit une huître argentée
Au sourire nacré.
Celle-ci dit aux filles
En claquant ses coquilles
"trouvez un grain de riz
Qui ne soit pas pourri".
Et ils dansent, et ils dansent la joie
Avec tous les villageois
L'île tourne, l'île tourne en la mer
Semée d'huîtres perlières.

Ils appellent, ils appellent les dieux
En agitant des grelots
Dans le temple, dans le temple fameux
Qui se mire dans l'eau.
 


Paroles et musique de Cécile Caulier

Page d'accueil :

© Tous droits réservés pour tous pays